Créateurs d'entreprise
  • Assurez vos biens professionnels
  • Protégez-vous en cas de mise en cause de votre responsabilité professionnelle
  • Complétez votre protection sociale

Pour que votre nouvelle activité soit une réussite, faites le point sur les risques qu’il faut assurer.

Budget serré ? Au démarrage partez sur une couverture a minima, que vous pourrez ensuite améliorer une fois que votre activité sera à son rythme de croisière. 

S’assurer quand on démarre : les indispensables
 

1. Couvrir la responsabilité professionnelle

Blessure, détérioration de matériel, préjudice financier causé à un client, un fournisseur… Dans le cadre de votre activité vous pouvez être mis en cause en tant que responsable d’un dommage causé à un tiers, un client, un fournisseur, un salarié…Dans ce cas, c’est l’assurance Responsabilité Civile (ou RC) Professionnelle qui entre en jeu. À savoir : celle-ci est obligatoire pour la plupart des professions.

 

2. Protéger les biens professionnels

Vous avez des locaux professionnels ? Vous disposez d’équipements et de matériel ? Ceux-ci ne sont pas à l’abri d’un sinistre : incendie, dégât des eaux, événement naturel, vol ou vandalisme... Vous pouvez les couvrir au moyen d’un contrat d’assurance multirisque professionnelle.

En complément : l’accompagnement juridique

Vérification de la conformité de vos produits à la législation,  identification des aides et subventions dont vous pouvez bénéficier en tant que créateur d’entreprise, relecture d’un contrat,… Les sujets sur lesquels vous pouvez avoir besoin d’un accompagnement juridique sont nombreux. Un contrat de Protection Juridique peut s’avérer bien utile quand on démarre son activité.

 

3. Assurer l’essentiel  : vous-même

En tant que chef d’entreprise, vous êtes le pilier de votre activité : il est essentiel de prévoir une couverture pour vous protéger suite à une maladie ou un accident, les prestations de prévoyance des régimes obligatoires des travailleurs indépendants sont souvent insuffisantes voire inexistantes  :

  • En cas d’arrêt de travail ou d’invalidité, prévoir une couverture afin de maintenir votre niveau de vie et celui de votre famille, et faire face à vos charges professionnelles.
  • En cas de décès : permettre à vos proches de faire face aux charges que vous laisseriez si vous décédez, le temps de s’organiser.
  • Les frais de santé peuvent être couverts par  l’ancienne mutuelle de l’entreprise du créateur pendant 1 ou 2 ans.

 

4. Préparer l’avenir

Prendre date fiscale dans le cadre des avantages de l’Assurance Vie.

 

Assurance multirisque professionnelle

Les solutions d'assurance AXA pour vos locaux, biens et matériels professionnels... ainsi que votre responsabilité civile professionnelle.

En savoir plus
Responsabilité civile professionnelle

La Responsabilité Civile constitue une couverture indispensable si vous-même, votre personnel, vos locaux ou votre matériel causez des dommages à des tiers (clients, visiteurs...) dans le cadre de votre activité professionnelle.

En savoir plus
Protection juridique professionnelle

Ce contrat de Protection Juridique vous couvre efficacement contre les risques juridiques auxquels vous pouvez être confronté dans le cadre de votre activité et sur Internet.

En savoir plus

Chaque activité étant spécifique, il existe des garanties complémentaires à ne pas négliger pour être couvert le plus efficacement possible. Pour identifier les risques propres au lancement d'une activité, demandez un devis ou contactez un conseiller AXA.

 
  • AXA, 1er assureur

    des professionnels et libéraux*

  • Une relation durable

    12 ans en moyenne avec votre conseiller

  • Proche de chez vous

    8500 conseillers répartis dans toute la France

*Source Études CSA Pepites 2015, équipement en assurances des professionnels et libéraux à titre professionnel ou privé. 

Dans la limite des termes et conditions du contrat d’assurance. Se reporter au contrat d’assurance pour une lecture détaillée des garanties.