Retraite Madelin

Contrat retraite Madelin
  • L’assurance retraite réservé aux professionnels ! Réalisez des économies d’impôts (1) et obtenez à l’âge de la retraite un revenu régulier à vie (2) !

À quoi sert le contrat retraite Madelin ?
 

Le contrat Retraite Madelin est une solution d’épargne retraite dédiée aux travailleurs indépendants (artisans, commerçants, professions libérales). La loi Madelin a été mise en place pour permettre aux travailleurs non-salariés de se constituer une retraite complémentaire indispensable tout en bénéficiant d’un cadre fiscal favorable.

Ce contrat vous permet :

  • de pallier la baisse de revenu suite à la cessation de votre activité,
  • d’avoir un complément de revenu pour votre retraite,
  • de réaliser des économies d’impôts(1),
  • d'organiser une meilleure protection pour vos proches.

Et vous savez vous combien vous allez toucher à la retraite ?

La plupart des Français surestime le montant de leur pension ! Une fois à la retraite, vous allez toucher une pension(3). Même si vous avez cotisé à plusieurs régimes de retraite, vos revenus mensuels seront probablement inférieurs à ceux que vous aviez en activité. En revanche, vos charges seront peut-être toujours les mêmes. Savez-vous combien vous toucherez à la retraite ?

Les atouts de cette solution
 

Avec le contrat retraite AXA Madelin, épargnez en vue de votre retraite dans un cadre fiscal optimisé.

Les atouts de cette solution : 

  • vous choisissez votre engagement de versement annuel minimal,
  • les versements sur un contrat de retraite Madelin vous permettent de bénéficier d’une déduction fiscale sur votre revenu professionnel imposable (dans la limite de votre plafond fiscal)(1),
  • dès votre départ en retraite, l’épargne constituée sera versée sous forme de rente garantie à vie en complément des retraites obligatoires, sur simple demande(2).

Pour 2016, le plafond de déduction maximal peut atteindre 71 439,60€.

Pour vous aider dans votre choix
 

AXA vous accompagne afin de mieux préparer votre retraite !

Bon à savoir

Il est important d’avoir en tête que votre épargne constituée est bloquée jusqu’à l’âge de retraite (sauf cas limité et prévu par la loi)(4). Votre conjoint peut bénéficier de la réversion de votre rente à 60% ou 100%. En cas de décès durant la phase d’épargne, une rente sera versée aux bénéficiaires de votre contrat.

Epargne Retraite Entreprise

Pour être sûr de disposer d’un complément de revenus à la retraite, il faut épargner pendant votre vie active. Il existe plusieurs formules d’épargne pour vous.

Découvrir le conseil
Retraite de votre conjoint

Vous êtes travailleur non salarié : artisan, commerçant, profession libérale, ou chef d’une petite ou moyenne entreprise. Vous bénéficiez du cadre fiscal avantageux du dispositif Madelin. Et votre conjoint ?

Lire la suite
 
  • AXA, 1er assureur

    des professionnels et libéraux*

  • Une relation durable

    12 ans en moyenne avec votre conseiller

  • Proche de chez vous

    8500 conseillers répartis dans toute la France

*Source Études CSA Pepites 2015, équipement en assurances des professionnels et libéraux à titre professionnel ou privé.

 

(1) Les cotisations Madelin sont déductibles du bénéfice imposable. En fonction de votre bénéfice, vous pouvez déduire en 2016 jusqu’à 71 439,60 €.

Montant déductible en 2016 = 10 % de votre bénéfice (BNC, BIC ou BA) dans la limite de 8 fois le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS), majoré de 15% de la fraction de votre bénéfice supérieure à un PASS et limitée à 8 PASS. Le PASS 2016 est de 38 616 €. Entre dans cette limite la part de cotisations vieillesse à des régimes obligatoires complémentaires qui excède la cotisation minimale obligatoire. Cette limite est réduite des sommes versées à un PERCO.

(2) Elles sont soumises à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des pensions après déduction :

- de la fraction déductible de la CSG due sur les revenus de remplacement (au taux de 4,2% ramené à 3,8% sous conditions de ressources)

- de l’abattement de 10% (le seuil et le plafond de cet abattement sont réévalués chaque année).

Elle supporte également des prélèvements sociaux aux taux en vigueur au jour du règlement (au 01/01/2015 : CSG de 6,6 %, CRDS de 0,5 %, CASA de 0,3%).

(3) Table TGH-05 et TGF-05 génération 1975 (50 % du dernier revenu en moyenne)

(4) - L’expiration de vos droits aux allocations chômage prévues par le code du travail en cas de licenciement, ou si vous avez exercé des fonctions d’administrateur, de membre du directoire ou de membre de conseil de surveillance, n’avez pas liquidé votre pension dans un régime obligatoire d’assurance vieillesse, et n’êtes pas titulaire d’un contrat de travail ou d’un mandat social depuis deux ans au moins à compter du non-renouvellement du mandat social ou de sa révocation ;

- Votre cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire en application des dispositions de la loi n° 85-98 du 25 janvier 1985 relative au redressement et à la liquidation judiciaire des entreprises, ou toute situation justifiant ce rachat selon le président du tribunal de commerce (auprès duquel est instituée une procédure de conciliation visée à l’article L. 611-4 du code de commerce) qui en effectue la demande avec votre accord ;

- Votre Invalidité classée en 2ème ou 3ème catégorie de la Sécurité Sociale, avant votre âge légal d’ouverture des droits à la pension de vieillesse ;

- Décès de votre conjoint ou partenaire lié par un pacte civil de solidarité ;

- Une situation de votre surendettement définie à l’article L. 330-1 du code de la consommation, sur demande adressée à AXA soit par le président de la commission de surendettement des particuliers, soit par le juge lorsque le déblocage des droits individuels résultant de ce Plan paraît nécessaire à l’apurement du passif.

Garanties et services : dans la limite des termes et conditions du contrat d’assurance. Se reporter au contrat d’assurance pour une lecture détaillée des garanties. Cette information est sans valeur contractuelle ; elle n’a pas pour objet de répondre à l’obligation d’information précontractuelle prévue à l’article L.112-2 du code des assurances. En cas de sinistre, seul le contrat d’assurance fixe les droits et obligations réciproques de l’assuré et de l’assureur.